La complémentarité entre BIM & PLM

Dans les projets de BTP et d’exploitation de patrimoine, les acteurs doivent s’intégrer dans des équipes interopérables, c’est à dire savoir communiquer et partager les données et les résultats techniques de son travail, sous une forme compatible avec les outils informatiques des autres partenaires. L’importance de la standardisation de l’échange de données prend donc toute son ampleur quand on imagine le nombre d’acteurs impliqués dans chaque phase du cycle de vie du bâtiment.

Grâce aux IFC (Industry Foundation Classes), le BIM (Building Information Model) permet de représenter un ensemble structuré d’informations sur un bâtiment existant ou en projet. Il correspond à l’idée « Parlons le même langage » pendant le projet de BTP. Le BIM propose donc une plateforme collaborative entre différents acteurs du Bâtiment, permettant l’interopérabilité entre les différents logiciels métiers grâce aux IFCs.

Complémentarité et positionnement du BIM et du PLM

La maquette numérique BIM est une des briques clés pour permettre la collaboration des différents acteurs mais il a besoin d’une solution complémentaire pour assurer une bonne gestion du cycle de vie du projet/bâtiment. En effet bien que la maquette numérique BIM couvre le cycle de vie d’un Bâtiment, il ne fait pas la gestion de celui-ci, contrairement au PLM (Product Lifecycle Management).

  • Le BIM se focalise sur les fonctions de visualisation, les calculs des propriétés, la vérification des interactions entre les différents éléments. Il ne traite pas la gestion des documents ni le contrôle des états et des versions de ces derniers.
  • Le PLM formalise les processus de validation, d’échange, de modification… alors que le BIM est plus une copie redondante qu’on essaye de maintenir.

L’approche  « BIM-PLM »

Une application « PLM-BIM » permettra d’utiliser en entrée le fichier IFC pour « l’éclater » et générer l’ensemble des arborescences et des objets techniques au sens PLM. Suivant les modifications et les évolutions des documents et des données au sein du PLM, le fichier IFC global sera mis à jour automatiquement. En plus des avantages de la maquette numérique BIM et du PLM, l’application « PLM-BIM » apportera des atouts du à la complémentarité des concepts:

  • Assurance d’une gestion globale pendant tout le cycle de vie des infrastructures (conception, construction et exploitation) tout en disposant d’un modèle BIM
  • Garantie qu’il n’y ait pas d’incohérence de format et de gestion.
  • Interface métier pour chaque utilisateur lui permettant de se focaliser sur leurs tâches du jour et la partie du fichier IFC qui les concernent

Vous souhaitez accéder au white-paper complet « La complémentarité entre BIM & PLM » :

Les champs marqués de * sont obligatoires

Afin de télécharger le document, merci de remplir le formulaire suivant pour récupérer le fichier :